Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2006-2012 - textes, photographies, peintures,  vidéos, expos

2006-2012 - textes, photographies, peintures, vidéos, expos


Danse macabre

Publié par Cendre sur 22 Novembre 2006, 13:35pm

Catégories : #A quoi tu penses

 

©Hans Holbein

Au Moyen-Âge, la danse macabre était conçue comme un avertissement pour les puissants et une source de réconfort pour les pauvres, un appel à tous pour une vie responsable et pieuse. Mais son motif de base est plus simple, plus intemporel: celui du caractère éphémère de la vie. Elle rappelle aux hommes qu'ils sont tous destinés à mourir, sans exception. Rien d'étonnant à ce que tous les siècles depuis le Moyen-Âge aient eu leurs danses macabres.

Les danses macabres ne sont pas toujours associées à des fresques peintes ou encore des sculptures. Au 15e siècle les Espagnols ont composé des poèmes sur le thème de la danse macabre. Le plus célèbre est: La Dança generale de la Muerte, un huitain sous forme de dialogue entre la Mort et 33 personnages. La principale différence entre les danses macabres espagnoles et celles des autres pays est qu'il n'existe pas de représentations peintes de ces poèmes. Le poète Charles Baudelaire a aussi composé un poème intitulé La danse macabre. Toutefois il est difficile de l'associer avec le thème véritable du genre, puisqu'il n'y a aucun dialogue entre la Mort et les vivants. Il s'agit davantage d'une description de l'entité qu'est la Mort. Le compositeur autrichien Frank Listz a aussi composé en 1849 une suite musicale intitulée Totentanz. C'est une suite de variations libre sur le thème du Dias irae. En 1886, le pianiste et organiste français Camille Saint-Saëns a aussi composé un poème symphonique portant pour titre: la danse macabre.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents